Olivier Gallais
Interview | Podcast
• 24 novembre 2023

Ragots & calomnies

Honni soit qui mal y pense

Honni soit qui mal y pense ! Certains d’entrevous connaissent cette locution, d’autres non.  Mais savez-vous ce que cette expression exprime, ce qu’elle implique aussi et qu’elles peuvent être les conséquences en cas de Ragots & calomnies ?  Eh bien pour vous aider à comprendre, vous expliquer simplement , je vais vous parler de moi, de ce qui m’arrive encore récemment.

Je me suis rendu compte, avec tristesse et amertume, que certaines personnes me dénigraient toujours plus et véhiculaient même l’image que je suis un escroc voire le mal incarné. Certes je ne suis pas parfait, juste moi. Je ne suis pas là pour plaire, juste Être. Je n’ai jamais eu la prétention d’être un gourou, ni un maître. Je me remets constamment en question, ceux qui m’aiment le savent bien. Je suis à l’écoute et dispo pour mes proches, mes amis et ceux qui croisent mon chemin sans rien attendre en retour. Tout cela est juste pour moi, depuis toujours.

D’ailleurs, la plupart de ceux qui m’ont rencontré, qui m’ont fait confiance disent que je suis un homme simple, bienveillant, ouvert, à l’écoute, d’un amour infini et d’une profonde sagesse. Si vous en doutez, parcourez mon livre d’or ou les quelques 160 avis Google, c’est eux qui le disent.

Vous savez aussi que je dis toujours ce que je fais et fais ce que je dis, ni plus ni moins. C’est bien cela qui gène toutes ces personnes bien intentionnées qui me dénigrent. Alors si j’ai blessé quelqu’un par mes paroles ou actions (ou non action), je m’en excuse sincèrement. Je n’ai pas voulu vous heurter par malveillance mais plutôt pour vous éviter les mêmes tribulations, les mêmes erreurs que moi. Cela dit, je me suis peut-être laissé emporter par la colère. Cette parcelle d’ombre, bien prégnante et présente en vous aussi. Toutes ces années de service à l’autre m’ont permis de prendre de la hauteur sur les relations humaines, les interactions et les émotions qui en découlent.

Oui mais ce n’est un secret pour personne que des critiques émanant de proches ou de collègues peuvent blesser. Alors imaginez une rumeur propagée dans le seul but de me blesser, de détruire ma réputation et nuire à mon activité quitte à mettre en péril mon couple, ma famille et ma situation financière. Le plus attristant pour moi, c’est que ces calomnies ne viennent pas de clients désabusés comme on serait « presque » en droit de s’y attendre, mais de personnes qui se disent et s’estiment spirituellement évoluées ou connectées à leurs guides. Alors oui, j’avoue que cela laisse des traces d’être calomnié par ces personnes que j’ai fait évoluer, protégé, aimé. Pour d’autres, je leur ai même ouvert les portes de mon sanctuaire, accueilli à ma table avec ma famille, dans mon cercle privé, ouvert mon coeur. Comprenez moi bien, je n’ai pas besoin de disciples ni de groupies. Ce qui me motive, c’est de découvrir, de former et d’accompagner de véritables inspirateurs du nouveau monde.

Bien sûr, je pourrais facilement nommer ces manipulateurs égotiques puisque la plus prolixe est une ancienne de mes élèves totalement mythomane que j’ai virée à cause de ses élucubrations dignes de la psychiatrie. A ce profil, vous pouvez aussi ajouter la jalousie, l’appât du gain et un besoin maladif de reconnaissance. Et puis commercialement, lorsqu’une personne en est arrivée à dénigrer un confrère, connu et reconnu de longue date, pour développer sa clientèle et assurer sa légitimité, c’est certain que sa morale comme ses pratiques sont plus que douteuses. Et ce d’autant plus qu’elle utilise mes cadrans et supports pédagogiques pour plagier mes soins comme mes enseignements…

Mais la connerie se porte bien et survivra à tout…même à elle-même. C’est pourquoi il est utile de préciser que tout le monde peut naturellement soulager la douleur, contribuer à la guérison mais aussi canaliser, entendre des voix ou tout simplement recevoir une guidance intérieure. Les cartes comme le pendule ne sont que des supports. Ce n’est pas pour autant que la source d’émission sera fiable, ni que le récepteur saura quoi en faire. Le seul moyen de le savoir est de se fier à son intuition et son discernement vibratoire. Certes ce n’est pas tâche aisée mais quand on se prétend dans la spiritualité, on est censé savoir faire la différence surtout quand son fond de commerce est d’éclairer les autres !

De plus, ces personnes ont juste oublié le principe de la dette karmique et surtout, elles méconnaissent le principe connu en occultisme du rebond. Eh oui, si vous médisez quelqu’un, vous lui envoyez une mauvaise pensée. Elle vous reviendra toujours amplifiée, un retour de flammes sous forme de troubles psychiques. La paranoïa s’installe car ne sachant rien de ces règles cosmiques, vous vous dites : « j’avais raison de dire du mal de lui ». Mais en fait, ce n’est pas du tout ça. C’est votre propre pensée qui vous revient encore plus toxique, vous rendant totalement captif de vos faiblesses !

Ces projections de pensée se manifestent sous forme d’agressions psychiques et deviendront d’autant plus intenses que la rumeur enfle et qu’il s’agit d’un groupe de personnes malveillantes propageant des propos nuisibles en haïssant quelqu’un et/ou en colportant des ragots dans son dos. C’est un principe de base de la magie et le commérage est du pain béni pour les entités qui se nourrissent de ces basses fréquences.

Ces problèmes sont de plus en plus fréquents avec la mode du bien-être et son ésotérisme newage 2.0 surtout sur les réseaux sociaux. C’est le passe-temps favori de l’ensemble de la population de la matrice FB. En y projetant leur haine, ils n’ont jamais à affronter en face leurs propres déficiences qu’elles soient physiques, mentales ou émotionnelles. Seulement voilà, en entrant dans la danse des projections d’ombre, ils s’exposent aussi à davantage d’attaques occultes et attirent des forces hostiles « alléchées par la délicieuse odeur » de leurs projections chargées d’intentions négatives qui reposent sur leur propre contenu émotionnel non résolu.

J’ai déjà expliqué le lien entre la magie noire, les attaques psychiques, les interférences d’entités et les projections d’ombre. Le fait de recevoir inconsciemment des projections de pensée négatives de la part d’autrui (non verbales mais par le biais de leurs propres pensées) créent des empreintes psychiques. Ces projections d’ombre/pensée négatives peuvent agir exactement comme des attaques occultes délibérées de magie noire, c’est le principe de base des mauvais sorts. Souvenez-vous, n’entrez pas dans la danse des projections de pensées sombres.

Alors de grâce, ne prenez pas position dans cette manipulation émotionnelle médiatique qui consiste à blâmer tel coté ou soutenir tel coté dans cette guerre entre l’Israël et la Palestine. Vous ne connaissez pas les tenants et aboutissants à l’origine de cette triste situation. Il est plus sage de ne pas prendre position et plus utile d’avoir de la compassion pour les victimes innocentes des deux côtés. Quiconque projette sa colère, haine, dégoût, mépris sur autrui, nourrit le piège de la division en dressant les humains les uns contre les autres tandis que des forces hostiles tirent les ficelles, se remplissent les poches et se nourrissent de ces basses fréquences.

D’autant que cela va forcément vous revenir à un moment ou un autre. Il s’agit d’une loi occulte/universelle qui stipule que ces projections reviendront sur la personne qui les émet pour équilibrer les comptes à l’instar de la dette karmique. Cela vaut pour toute attaque psychique/magie noire ciblant autrui, de manière consciente (par des rituels ou des malédictions) ou inconsciente (par projections d’ombre). Par conséquent, elle s’applique à tous, que l’on en ait conscience ou pas.

Comme toujours dans ces cas-là, il est préférable de prendre de la hauteur et de ne pas entrer en mode victimisation/blâme ou attaque/défense mais plutôt de rester au point zéro non-réactif. C’est la raison de ce texte qui n’est pas une réaction épidermique somme toute légitime mais une fin de non-recevoir qui se veut pédagogique. Oui, par ce texte, j’exprime clairement que je réfute à ces personnes mal intentionnées le droit comme le pouvoir de me nuire. Tout simplement.

Share This