Olivier Gallais
Ouvrez les yeux | Podcast
• 21 décembre 2023

Noël et le Porteur de Lumière

Le Porteur de Lumière

Oubliez tout ce que vous croyez savoir. Oubliez tout ce que vous avez lu, tout ce que vous avez vu, entendu sur Noël et le Porteur de Lumière. Tout ce qui a été transmis de bouche à oreille pendant de nombreux siècles d’obscurantismes catholique, les plagiats déformants d’antiques textes, les mensonges spirituels et les commentaires stupides de trop d’ânes malfaisants.

Noël et le Porteur de Lumière est un tissu de mensonges
Tant qu’on ne dépassera pas cette imagerie grotesque du petit jésus dans la crèche, la vénérable et véritable religion Chrétienne sera en danger. Tout est faux : date, lieu, situation des individus. Du détail le plus infime au symbole le plus gros, tout est faux. OK, Noel doit rester une belle fête avec ses symboles infantiles : père noël, sapin, crèche, renaissance, espoir, amour etc. Le catéchisme catholique dans toute sa splendeur. Enseigné aux enfants et répété inlassablement aux adultes de peu de foi. Si nous devions préserver et défendre cette « tradition » avec un petit « t » devant les tribunaux. Nous devrions agir en adulte, et expliquer que la crèche fait partie du folklore et non de la Religion.

Sol Invictus
L’erreur de l’église de Rome est d’avoir voulu effacer les anciennes croyances en se superposant sur les dates dites « païennes ». Cela dit, il faut rappeler que les Romains comme les Celtes avaient l’habitude de fêter le solstice d’hiver. Symbole de la victoire de la lumière sur les ténèbres. L’Invincibilité du Dieu soleil pour la lumière du monde…Alors, désolé mais un enfant emmailloté et couché dans la paille pour rivaliser avec les dieux païens romains et celtes…je me marre. D’autant plus qu’il n’y a jamais eu de paille, les mangeoires étaient en pierre et servaient à faire boire le bétail.

Le sauveur
Il est regrettable que dans un souci absurde de leçon d’égo, on montre Yeshoua (jésus) soit en bébé, soit crucifié. Dans les deux cas, faible et sans défense. Si seulement, on avait su évoluer dans l’Enseignement Chrétien, on n’en serait pas là. Car c’est tout le contraire de la réalité. Il était à la tête de la Milice de Dieu. Il était avant tout un chef guerrier Essénien qui accomplissait sa charge de façon assez autoritaire et dictatorial tout en étant juste et fraternel. Reste la Gnose, les Hautes Sciences et la Métaphysique pour rétablir la Vérité et la Tradition. Mais il y a une Vérité qu’on peut tous partager, Jésus – Yeshoua est la lumière du monde. Et la Lumière luit dans les Ténèbres et les Ténèbres ne l’ont point saisie.

L’hérétique
Origène est le premier à parler de la « faute » : l’âme humaine qui pêche avant même d’être unie au corps. Son rejet de la Genèse n’a pas empêché le troupeau des brebis de tout accepter. Pas davantage son « pétage de plomb » lors de sa mutilation volontaire ; une castration face aux tentations. Le pire, c’est que malgré une condamnation d’hérésie, des ordres monastiques suivirent la doctrine d’un homme malade.

Depuis, le Chrétien de base cherche à se détacher de la matière alors que l’Initié cherche à spiritualiser la matière. Ce dernier cherche la symbiose, la perfection de tous les plans qui entrent en osmose. Le faible en esprit est esclave de ses désirs alors que le fort fait de ses désirs une force. L’amour n’asservie pas. Bien au contraire, la loi d’amour sublime tout.

Jugez en plutôt. Dans une religion juste selon la loi de l’Un, une mère n’est pas obligée d’assister au supplice de son fils ou de sa fille au nom de Dieu pour pardonner l’acte de chair. De même, elle est fière de le voir en pleine gloire aux côtés de ses Hommes, de ses Frères, pour combattre l’injustice et le mal. L’amour, la gloire, la richesse, le pouvoir, l’ego ne sont pas des faiblesses humaines mais des valeurs à sublimer pour mener à la victoire ultime.

Les mensonges
Les écrits sont pour la plupart travestis à des fins indignes. La transmission orale n’est pas faite pour entrer dans l’histoire mais dans le cœur, l’esprit et l’âme des hommes, à l’image de Dieu, pour Dieu. Son Fils n’a pas besoin de naître dans une étable et mourir sur une croix pour être aimé, suivi, respecté et reconnu. Il Est parce qu’un jour, l’UN a voulu déposer un peu de lui sur une planète en chacun de nous. Il faut reconnaitre que pour l’instant, le résultat n’est pas brillant. A l’heure du dernier tour de roue, combien seront dignes de Lui pour poursuivre le Sentier Sacré.

Au lieu de sanctifier un faux lieu, une fausse naissance, une fausse faute à rattraper. Agissons en Êtres divins et supérieurs pour mener à bien la mission confiée. Car ni l’enfer, ni le paradis ne sont la finalité mais autre chose de bien plus grand…Laissons l’enfant de la mangeoire reposant sur la paille, aux enfants de Dieu en besoin de merveilleux et Nous, agissons en Hommes et Femmes de Dieu, la mission ne fait que commencer.

Le Porteur de Lumière
Lucifer n’a jamais été un être maléfique. Le véritable Mal est fait des mécanismes inhibiteurs propres à une église ou à une société qui ne voit pas les pans obscurs qu’elle porte en elle. Une société qui, sous prétexte de péché, interdit la pilule aux pays du Tiers Monde alors que la surpopulation est un des problèmes les plus aigus de l’humanité. Ou bien encore une société qui maintient la paix les armes à la main et va jusqu’à déclarer que la guerre est juste…pour qui ? Le Mal n’est pas la contradiction du Bien qui pourrait être évité grâce au Bien. Il n’y a aucun antagonisme entre Dieu et le Diable en tant qu’énergies participant à l’univers. C’est un aspect du Bien pour que l’autre face puisse continuer à exister en tant que Bien.

Ouvrez les yeux
Qui, pendant des siècles, a répété aux hommes, dès leur plus tendre enfance, que Dieu et le Diable se disputaient l’âme humaine. Que l’unique sens de la vie était de ne pas devenir soi-même la proie du Mal. Mais comme ce n’était pas suffisant pour surmonter le Mal, on l’institutionnalisa sous le masque du Bien. C’est bien pratique pour justifier de telles horreurs, assoir son hégémonie sur le monde. Lobotomiser et museler des nations entières. ils ont ainsi pu, au nom de Dieu, détruire sans vergogne tout ce qui pouvait être revêtu du manteau du Mal. Les Cathares, les Templiers, les Amérindiens ont payés un lourd tribu. Combien d’autres guerres de religions fratricides ont été menées au nom de Dieu. La destruction du « Mal » se mua en « Bien » et permet l’assouvissement révélateur des instincts primaires inhibés de l’homme.

La Vérité est toujours dévoilée
Il n’y a rien de caché qui ne doive être découvert, ni de secret qui ne doive être connu Luc 12:2 Il est intéressant de constater que ceux qui se disent capable d’apporter un sens à notre vie, c’est-à-dire les grandes institutions religieuses et les gouvernements assassins de masse, ont perdu récemment leur éclat charismatique et fédérateur. Si les humains essayaient de se parfaire eux-mêmes au lieu de vouloir sauver le monde. S’ils essayaient d’atteindre la liberté intérieure au lieu de vouloir libérer l’humanité entière. Imaginez ce qu’ils pourraient faire pour le salut du monde et en faveur de la véritable libération de l’humanité…En fait, l’humanité se perd dans ses propres pièges de la pensée polarisée (Bien-Mal, Ténèbres-Lumière). Elle veut éloigner d’elle ce qu’elle ne veut pas voir en elle.

ANTE voulant dire AVANT
Mais revenons au Porteur de Lumière. Quel que soit le nom qu’on lui donne à travers le temps et selon les croyances ; Lucifer, Prométhée, Enki-EA, Benu le Phénix, Vénus l’étoile du matin, Horus, Agni, Christ…Pour les Romains, Lucifer personnifiait l’« astre du matin » ( Vénus ). Précédant le soleil, il annonçait la venue de la lumière de l’aurore. C’est le Précurseur… qui réveille les Consciences, éveille l’Être et prépare l’avènement de la Vraie Lumière, de la Divine Sophia. Il peut à juste titre être qualifié d’AntéChrist, ANTE voulant dire AVANT. C’est à dire celui qui précède le Christ, lui prépare le terrain…comme Jean l’Evangéliste. Rien à voir avec SATAN l’AntiChrist. Satan = Satam ce qui veut dire Régent de la Terre, le Régisseur du troupeau. Effectivement il a tout intérêt à ce que le bétail humain ne voit pas la Lumière au bout du tunnel et aille docilement vers l’abattoir…mais c’est une autre page d’histoire !

Le Porteur de Lumière est LE médiateur du Créateur
Il canalise les énergies dorées. Celles du TOUT et les apporte à ceux qui croisent sa route qui en font la demande sincère. Il est le pont de force, l’intermédiaire avec l’invisible. Il est une porte d’entrée pour les Plans de Conscience Supérieurs. C’est la clé de communication. Rien ne peut altérer sa connaissance car elle est acquise éternellement, elle ne craint pas la mort. Bien sûr, comme il dérange l’ordre établi de la Fausse Lumière, lui aussi fait l’objet d’attaques en tous genres mais il se relève sans cesse incarnant l’Espérance, la résilience. C’est un immortel divin.

Le Porteur de Lumière est vraiment LE canal de la lumière dorée
La Lumière Dorée guérit ! C’est une lumière Christique, c’est l’énergie du TOUT. Elle guérit tellement de personnes que même à l’approche de la mort, la Lumière Dorée opère dans le corps et fait son travail le plus urgent ! Les guérisons sont très surprenantes car, à cette fréquence vibratoire, la lumière incarne toutes les choses sans discrimination, de manière à ne faire qu’un avec elle. Cette lumière est perçue comme vivante et sous une présence TOTALE.

Ainsi la lumière, dorée est supra mentale et exprime une totalité. Dès sa perception, avant de réellement voir la couleur dorée, vous vous syntonisez réellement à une vibration qui embrase le TOUT. Vous entrez dans un univers transparent émanant une lumière blanche avant de voir la lumière dorée. C’est un palier à atteindre, celui du monde cristallin à une lumière dorée.

Maturité spirituelle
Cette lumière est le siège de la conscience et nous la voyons comme une couronne chez les saints. La méditation sur la lumière dorée amène à la réalisation de l’ÊTRE. Du coup, vous n’avez rien d’autres à faire que vous épanouir dans le vivant pour ne faire qu’UN avec TOUT. Par ce réveil de conscience, vous vibrez plus avec la nature. Tout en faisant UN avec la Création et vous aspirez à toujours plus d’harmonie avec tout ce qui vit. Mais cet état d’Être permet une plus précieuse découverte qu’est votre âme. Dans cette Quête de l’Accomplissement du Soi, vous prenez conscience de votre présence multidimensionnelle et de la Présence Divine en Vous. Magnifiquement votre conscience s’éveille à une TOTALITÉ…en Christ et Notre Dame.

Share This